Dorval - Jean XXIII

Encadrement

Pédagogique

Horaire des récupérations 2017-2018 (secondaire 1 et 2)

Horaire des récupérations 2016-2017 (secondaire 3, 4 et 5, Accueil)

Horaire aide aux devoirs

 

Psychosocial

Afin d’encourager un environnement favorisant les apprentissages, l’école a adopté un code de vie et différentes mesures pour, entre autres, contrer l’intimidation et la toxicomanie.

Intimidation

À l’école secondaire Dorval-Jean-XXIII, l’intimidation n’est nullement tolérée. Avant même que la loi 56 soit passée, un protocole, une fiche de signalement, des lettres aux parents ainsi que des dépliants adressés aux parents et aux élèves avaient été développés.

Définition de l’intimidation et de la violence ajoutée à l’article 13 de la LIP. « Tout comportement, parole, acte ou geste délibéré ou non à caractère répétitif, exprimé directement ou indirectement, y compris dans le cyberespace dans un contexte caractérisé par l’inégalité des rapports de force entre les personnes concernées, ayant pour effet d’engendrer des sentiments de détresse et de léser, blesser, opprimer ou ostraciser. » LIP 2012

Violence

« Toute manifestation de force, de forme verbale, écrite, physique, psychologique ou sexuelle, exercée intentionnellement contre une personne, ayant pour effet d’engendrer des sentiments de détresse, de la blesser ou de l’opprimer en s’attaquant à son intégrité ou à son bien-être psychologique ou physique, à ses droits ou à ses biens. »

Avec l’arrivée de la loi 56, toutes les écoles du Québec sont tenues d’agir! Sur ce site, vous trouverez tous les documents inhérents à la loi 56 pouvant vous être utiles. Si vous avez des questions, n’hésitez pas à communiquer avec la direction adjointe de votre enfant.

Toxicomanie

À l’école Dorval-Jean-XXIII, la consommation de drogue et d’alcool n’étant pas tolérée, un protocole portant sur la toxicomanie a été développé l’an passé afin de dépister et d’intervenir auprès de nos jeunes consommateurs. Également, nous avons une personne ressource, Évelyne Brunet de Cumulus, qui travaille à temps partiel à notre école pour assurer un suivi auprès de ces jeunes. Cette ressource fait également des tournées de classes de la 1re à la 5e secondaire afin de sensibiliser nos jeunes à cette problématique.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à contacter la direction adjointe de votre enfant.

Psychoéducation

Les psychoéducateurs en milieu scolaire portent un regard systémique sur les besoins des élèves. Ils proposent la mise en place de plusieurs moyens pour assurer le bien-être et la réussite scolaire.

Mandat confié par le Ministère de l’Éducation du Québec (2002)
Soutenir les élèves en difficulté d’adaptation ou à risque de développer ou de rencontrer des échecs dans leurs différents apprentissages, tant scolaire que sociaux.
Stimule la participation de tous les partenaires école afin d’assurer une cohérence dans les interventions (services conseils pour la gestion de classe, mise sur pied du code de vie, animation d’ateliers, suggestions de moyens d’intervention, etc.)

Le psychoéducateur intervient auprès de personnes aux prises avec des difficultés d’adaptation se manifestant sur le plan comportemental dans leurs différents milieux de vie.

Le psychoéducateur privilégie l’action sur le terrain. Il est présent dans le quotidien des personnes qu’il accompagne. Dans le cadre de son travail, il évalue différentes problématiques et propose des solutions propres aux besoins de chacun des individus à qui il vient en aide.

Afin de proposer une intervention efficace et rigoureuse, le psychoéducateur :
Évalue l’adaptation psychosociale et les capacités adaptatives de la personne ou du groupe qu’il accompagne par de l’observation participante et systématique, par le recours à certains questionnaires et parfois à des tests standardisés appropriés à la situation;
Établit un programme, propose un plan d’intervention et voit à son application;
Évalue les résultats et l’efficacité de l’intervention.
Le psychoéducateur réalise le plan d’intervention à travers des activités éducatives et rééducatives établies en fonction de la dynamique particulière à la personne ou au groupe. Pour ce faire, il organise, anime et utilise le milieu de vie afin que celui-ci soutienne la personne dans sa démarche d’adaptation.

Services-conseils aux milieux
Outre le fait d’intervenir auprès des individus ou de groupes, le psychoéducateur est appelé à exercer un rôle de conseiller auprès des intervenants de différents milieux. Il joue également un rôle de prévention auprès des clientèles en difficulté.

Psychologie

Le psychologue dédié au milieu scolaire s’engage dans des activités qui favorisent le fonctionnement harmonieux et le bien-être de l’élève dans le but de lui permettre de faire les apprentissages nécessaire à sa formation. À cet effet, il répond à différents mandats : un de consultation, un d’évaluation, un d’intervention et un de prévention.

Plus spécifiquement, il occupe un rôle de consultant auprès des différents intervenants dans le milieu dans le but d’améliorer la compréhension des jeunes en difficulté, de développer les compétences des personnes intervenantes au quotidien avec ces élèves, de modifier les environnements et en élaborant des stratégies d’intervention en participant à des plans d’intervention. De plus, il collabore activement auprès des parents afin de les soutenir dans leur rôle de partenaire actif aux enjeux scolaires de leur enfant.

Un autre mandat qui est confié au psychologue concerne l’évaluation psychologique afin de permettre aux intervenants, aux parents et à l’élève lui-même de mieux comprendre ses difficultés qui ont un impact direct sur sa réussite scolaire. Les différentes problématiques soulevées sont de l’ordre des difficultés d’apprentissage, d’attention et de concentration, des difficultés dans les interactions sociales, mais également des manifestations comportementales relevant de la santé mentale. En effet, le psychologue en raison de la loi 21 est habileté à poser des diagnostics de troubles mentaux. Dans ce processus, il utilise des outils psychométriques et des questionnaires ainsi que des entrevues cliniques. Par la suite, il pourra orienter le jeune vers les services spécialisés pouvant répondre aux besoins spécifiques selon la ou les problématiques identifiées.

Un autre mandat en est un d’intervention directe auprès des élèves dans le but de les accompagner à vivre une situation de stress, un deuil, des difficultés sociales, affectives, des manifestations d’anxiété, d’agressivité ou de retrait. En résumé, toutes les manifestations ayant un impact sévère sur le fonctionnement du jeune dans son environnement scolaire. Ces interventions se font en concertation avec les autres intervenants du milieu, des parents et des partenaires externes afin de mettre en place des mesures de soutien adaptées aux besoins.

Enfin, le psychologue participe à la mise en place de programmes de prévention permettant une amélioration du bien-être, d’une meilleure gestion du stress, de la sensibilisation et du dépistage de trouble de la santé mentale.

Le psychologue appartient à un ordre professionnel et suit des règles de déontologie, s’appuie sur des données probantes dans ses mandats, collabore avec la famille et les partenaires externes, adopte une vision systémique et agit de manière concertée avec les intervenants de son milieu.